Une start-up Marseillaise

La genese du projet

C'est dans ce quartier du 4ème arrondissement de Marseille que les premiers fondements du projet Wizwedge ont débuté.

Jean-luc Guer a orienté ses travaux sur les fondements de la chaussure au niveau structural. Ses recherches l'ont amené à rencontrer le CTC (centre technique de la chaussure) dans un premier temps pour de nombreuses validations techniques et industrielles.

Par la suite, il s'est rapproché du laboratoire de biomécanique appliquée (LBA) pour de nouvelles validations techniques afin d'optimiser le composant qui permettra une personnalisation fonctionnelle du produit fini.

L'aboutissement de 10 ans de recherches

Jean-luc Guer a déposé 4 brevets entre 2009 et 2011 protégeant les innovations qu'il souhaitait appliquer sur le chaussage sportif.

Grâce aux partenariats établis avec le CTC, le LBA ainsi que la participation de sportifs professionnels, les réflexions de Jean-luc Guer ont pu être confirmées et ont donné naissances aux premiers prototypes.

Les tests réalisés sur ces prototypes ont reconnu la chaussure Wizwedge comme l'une des plus sécuritaires et performantes du marché parmi plusieurs chaussures d'autres grandes marques.

c'est en 2012 que Wizwedge a vu le jour.

Les Débuts de Wizwedge

Véritable entreprise du terroir marseillais elle a reçu le soutien de plusieurs organismes régionaux dont l'incubateur impulse, la région PACA, BPI France et la chambre de commerce.
Tout ces partenaires ont permis à la société Wizwedge de se développer.

Les premières années qui ont suivi la création de l'entreprise, l'équipe Wizwedge a orienté ses travaux afin d'optimiser sa première collection de produits: les chaussures de football.

C'est en 2016, au cours de sa première année de visibilité publique que Wizwedge s'est d'ailleurs démarquée en remportant 3 prix prestigieux:
-1er Prix Inosport de l’Innovation Sport & Santé
-1er Prix Trophée de la Recherche et de l'Innovation Médicale
-Lauréat des Trophées de l'Économie La Provence